Pendentif : le grand retour du camée

Taillé dans une coquille de sardoine ou une nacre, le camée possède une beauté exquise qui a parcouru de nombreuses générations. De plus en plus porté avec un collier de grande longueur, il constitue l’un des bijoux de premier choix pour toutes les occasions : anniversaire, remise de diplôme, Saint-Valentin ou fête des mères. Son histoire est tout aussi riche que la variété de modèles apparus aujourd’hui.

Le camée : une sculpture qui a traversé des générations

Le camée doit ses origines au pétroglyphe, une gravure dans la roche qui sert à marquer des événements et fournir des informations remontant à des milliers d’années.

Cependant, la date de la première apparition du camée reste un débat. Certains chercheurs affirment que cela remontre à 6 avant JC, d’autres à 300 avant JC.

Quoi qu’il en soit, le point sur lequel les experts sont d’accord est le fait qu’il ait été fabriqué en Égypte. A l’époque, il était utilisé comme une déclaration de sa foi. Les tout premiers modèles se composaient de pierres dures. Il a fallu attendre quelques siècles avant que cette sculpture se fasse sur des pierres précieuses, des coquillages ou du corail.

Sur quel matériau retrouve-t-on ce portait ?

La coquille de cornaline est fréquemment utilisée comme support de gravure des camées. De couleur pêche ou orange, de faible intensité, elle offrait un contraste entre l’avant et l’arrière-plan.

Le portait peut aussi être sculpté dans du sardonyx qui est très coûteux en raison de sa rareté. Certains colliers comportent des camées gravés par ultrasons. Ces modèles viennent d’Allemagne et sont d’un style plus moderne.

La sculpture faite sur du coquillage provient généralement d’Italie et est signée au dos par un auteur célèbre.

Comment styliser les colliers avec un camée

Les plus grandes stars comme Chloé Sévigny ou Rihanna ont fait de ce superbe accessoire un élément clé de leur look.

Les bijoux comportant un camée en relief finement détaillé fonctionnent comme de vraies petites œuvres d’art. Aujourd’hui, bien qu’ayant fait leur retour en force, l’aspect traditionnel de la gravure règne toujours. De nombreux italiens travaillent dans ces styles depuis des années. Si vous souhaitez apporter une touche tendance à vos tenues, optez pour des gravures en argent poli ou en or 14 carats.

Quel que soit le matériau utilisé dans leurs conceptions, les bijoutiers veillent à préserver l’approche romaine classique dans la création de camées. Le pendentif Diana en est un exemple parfait.